Volkswagen dépasse Toyota et devient n° 1 du marché

toyota volkswagen

Nouveau chamboulement dans le secteur du marché automobile mondial. Le groupe allemand Volkswagen vient en effet de dépasser le géant japonais Toyota et il devient le numéro un des ventes de véhicules neufs dans le monde au premier semestre 2015.

L’an passé, les deux grandes entreprises étaient au coude à coude mais c’était la firme fondée par Kiichiro Toyoda qui avait pris le dessus avec 10,23 millions d’automobiles commercialisées contre 10,14 millions pour Volskwagen, son plus redoutable concurrent.

Côté Japonais, on a réussi à vendre sur la première partie de l’année 5,022 millions de véhicules, dont les modèles Toyota, les mini-véhicules de la marque Dauhatsu ainsi que les voitures de luxe Lexus. Volskwagen a quant à lui vendu 5,04 millions d’automobiles entre le 1er janvier et le 30 juin 2015. Le troisième grand constructeur mondial est General Motors qui a enregistré 4,86 millions de véhicules lors du premier semestre 2015.

Comment expliquer le léger déclin de Toyota ? Il faut se pencher sur les chiffres de ventes dans le pays Nippon pour commencer à comprendre le fléchissement de ce constructeur. Toyota a commercialisé 11,5% de véhicules en moins au semestre 2015 par rapport au semestre 2014. Ce sont des véhicules de petite taille, réservés au marché Japonais, qui ont rencontré moins de succès avec une conjoncture morose. Ils sont adaptés aux nouvelles réglementation dans ce pays et ne s’exportent pas.

La firme Nippone était parvenue à devenir le premier constructeur de la planète en 2008, en prenant la tête à General Motors à l’occasion du début de la crise financière. Trois ans plus tard, il avait durement souffert suite au tsunami survenu sur ses terres le 11 mars 2011. Volskwagen ne compte pas se laisser faire et tente de gagner des parts de marché sur plusieurs marchés émergents, tandis que Toyota cherche à améliorer ses ventes sur le continent américain, notamment en bâtissant une usine au Mexique.